FABRICE GAGNE LE SAÔNE ET LOIRE

Publié le par cxfs

nos deux leaders
nos deux leaders

nos deux leaders

FABRICE GAGNE LE SAÔNE ET LOIREFABRICE GAGNE LE SAÔNE ET LOIRE
L' UCC a présenter une belle équipe de baroudeurs pour disputer cette 39ème éditions de la route de saone et loire
Dés le vendredi soir, sous un terrible orage, Fabrice a annoncé la couleur en gagnant le prologue et s'empare ainsi du maillot bleu de leader de sa catégorie.
Sur l'étape du samedi, c'est notre guerrier Martial qui s'en sortira le mieux. A 5 kms de l'arrivée, accompagné d'un coureur italien, ils fausseront compagnie au peloton pour se disputer la victoire au sprint. A ce jeu là, Martial est le plus fort. Il gagne l'étape et prend également au passage le maillot rouge de leader de la catégorie 4.
Pour la journée du dimanche, 2 étapes sont au programme. La mission de chacun est de défendre les différents maillots. Les difficultés du parcours sont propices aux attaques et mettrons à mal nos coureurs. A l'arrivée, Martial perdra son précieux maillot . Fabrice quand à lui, réussi à le conserver et gagne ainsi le tour en catégorie 3 avec seulement quelques secondes d'avance.
Un grand BRAVO à toute l'équipe de l'ucc pour ces moments intenses et riches en émotions
Merci à Marie pour son accueil à Génélard, Merci aux coureurs de l'AS Dijon pour l'assistance technique et bien entendu, Merci à tous nos partenaires qui nous permettent d’être présent sur cette très belle épreuve.
Seb, Rémy et JP , heureux d’être làSeb, Rémy et JP , heureux d’être là

Seb, Rémy et JP , heureux d’être là

départ du prologuedépart du prologuedépart du prologue
départ du prologuedépart du prologuedépart du prologue
départ du prologuedépart du prologuedépart du prologue

départ du prologue

interview des leaders...interview des leaders...

interview des leaders...

Marie est aux anges...

Marie est aux anges...

FABRICE GAGNE LE SAÔNE ET LOIREFABRICE GAGNE LE SAÔNE ET LOIRE
FABRICE GAGNE LE SAÔNE ET LOIREFABRICE GAGNE LE SAÔNE ET LOIRE
FABRICE GAGNE LE SAÔNE ET LOIRE

Commenter cet article